Amours de papillons

20160330_122808

 

« Nous étions, elle et moi, dans cet avril charmant.
De l’amour qui commence en éblouissement.
Ô souvenirs ! ô temps ! heures évanouies !
Nous allions, le coeur plein d’extases inouïes… »

Victor Hugo

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :